Gerard Aloysius RUDDY

 

ii
NUMERO DE SERVICEO 1298765
AGE30 ans
DATE DE NAISSANCE27 Juin 1913 à Scranton Comté de Lackawanna
ETAT PENNSYLVANIA
FAMILLEParents: Dennis J & Anna V RUDDY
Soeurs: Mary & Sarah
Garçons: Thomas, Dennis & Gerard 
GRADECapitaine
FONCTIONCommandant de la Compagnie de HeadQuater du 1er Bataillon
PROFESSION AVANT INCORPORATION NE
DATE D'INCORPORATION1933
COMPANYHeadQuarter Company
BATTALION1st Battalion
REGIMENT 508th Parachute Infantry Regiment
DIVISION 82nd Airborne Division
DATE DU DECES14 Juin 1944, en réalité le 6 Juin 1944ii
STATUTKIA
LIEU DU DECESPicauville
 CIMETIERE PROVISOIRE

 

CIMETIERE PROVISOIRE de Blosville

blosville

Histoire des Cimetières Provisoires 

BlocRangTombe
H114
CIMETIERENORMANDY AMERICAN CEMETERY de Colleville

Plan du Normandy American Cemetery

TOMBE
BlocRangTombe
D45
DECORATION

Purple Heart

World War II Victory Medal 

Combat Infantryman Badge

Badge Paratrooper


Photo FDLM

victory medal

combat infantryman badge

combat infantryman badge

 

us army div 82 508pir 508pir
HISTOIRE

ii

Gerard à l'ecole de conduite

Gerard avec une platoon des transmissions

ii

ii

Gerard à Camp Mackall

(Troisieme debout en partant de la gauche)

 

Originaire de Pennsylvanie, Gérard voit le jour en 1913 ; il a deux sœurs et deux frères.

ii

Après ses études, il s’engage dans l’US Army en 1933.

En 1940, il est Sergent et suit le stage d’école de conduite.

Premier volontaire parachutiste de son état natal, il devient Sergent-chef  en 1941 au sein du 501st PIR.

Le 4 novembre 1942, il est nommé 2nd Lieutenant.

Gérard est transféré au Camp Blanding pour rejoindre l’ossature du régiment et devenir instructeur du 508th PIR nouvellement activé en octobre 1942.

Il devient Capitaine et prend le commandement de la Headquarters Company du 1st Bataillon.

Les premiers jours sont réservés aux tests médicaux, perceptions des paquetages, puis les premiers exercices physiques pour ces hommes désireux de servir au sein des parachutistes.

ruddy gerard4   Formation au Fort Benning (Georgia)

Gérard et son unité quittent Camp Blanding le 3 février 1943 pour rejoindre Fort Benning (Géorgie) et son école de saut pour 4 semaines réparties en stages ; le 508th sera dispensé du stage A, ayant effectué cet entrainement à Fort Blanding.

Le stage B consiste à apprendre les technicités de saut sur des petites tours,  sorties d’avions et pliages.

Le stage C consiste à sauter des fameuses poêles à frire, ces tours de 250 pieds qui recréaient les sensations réels du saut.

Le stage D, la dernière semaine  pour les 5 sauts à partir de l’avion, et à la fin de cette semaine les hommes sont brevetés ; le 1er bataillon est qualifié le 26 février.

Avril 1943, direction Camp Mackall (Caroline du Nord) jusqu’en août avec entrainement physique intense, entrainements de spécialités  entrecoupés de manœuvres notamment à Cherow avec  la 101st Airborne Division.

De septembre à octobre, les hommes participent aux manœuvres dans le Tennessee ; le 5 octobre  lors d’un saut régimentaire le 1er bataillon est largué sur une large zone,  Gérard est fait prisonnier ; lors de l’interrogatoire, alors que la fouille s’est révélée négative, il possède dans ses poches des sacs de farine contenant des grenades ; Gérard jette au visage du colonel ennemi le sac de farine en criant « Diablo » !.... le colonel est éliminé considéré comme mort. Il dira plus tard qu’il n’avait jamais vu des sauvages comme cela….

En novembre c’est le retour à Camp Mackall où vérifications d’équipements, visites médicales et  soins sont le quotidien ; le départ approche…

Le 19 décembre ils partent pour Camp Shanks près de New-York, le 27 c’est l’embarquement à bord de l’USAT James Parker et le 28 au matin le navire quitte la baie pour l’Europe.

Ils accostent en Irlande du Nord à Belfast le 9 janvier 1944.

Le régiment est rattaché à la 82nd Airborne Division le 14 janvier.

De mars à fin mai, les hommes arrivent à Nottingham, marches et exercices, sauts de nuits sont au programme de ces semaines.

Ils participent à d’importants sauts de nuit notamment l’exercice « Side-car » et un saut divisionnaire qui sert de test grandeur nature fin avril.

Le 28 mai c’est le départ pour les aérodromes et celui de Folkingham pour Gérard ; durant ces 5 jours qui les séparent du jour décisif, les hommes étudient sur des cartes et tables de sable pour reconnaitre le terrain.

A 22h30 le 5 juin, le C-47 40-30648 avion de tête du serial 22 emmène le stick de Gérard, il est le jumpmaster de celui-ci. Direction la Normandie et la DZ N près de Picauville pour un largage prévu à 2h20.

La traversée est  très calme, mais après l’entrée dans les terres, la DCA commence à se faire entendre, la présence des nuages  accentue les problèmes.

Au fur et à mesure de l’approche de la DZ, l’enfer s’intensifie, les balles traversent le plancher, Gérard donne l’ordre à ses hommes de se lever, de s’attacher et le « Go » est donné…

Camp Clairborn Les pertes au larguage 272 hommes.

Gérard est le premier à sauter et se retrouve au milieu de l’enfer seul dans le vide, son stick est largué sur une zone allant de Pont L’Abbé jusqu’au Nord-Ouest de Beuzeville-la-Bastille.

Gérard est touché par un tir lors du saut ou juste après l’atterrissage, sa grenade au phosphore se trouvant dans une de ses poches explose, il est tué instantanément.

Il est enterré sur place par le Sergent John BOOT ; sa sépulture n’est découverte que le 14 juin, ce qui explique la différence entre la date du décès et celle gravée sur la tombe.

Le 7 juillet il est enterré au cimetière provisoire de Blosville avant son transfert définitif au cimetière de Colleville-sur-Mer.

AérodromeFolkingham
Unité chargée du transport313th Troop Carrier Group
Zone de largage(Drop Zone)N
Heure de largage02h20
Unité1er bataillon du 508th PIR
LIGHT 1 - Chalk #1C-47 #43-30648 Paratroopers
Capt Gerard A. Ruddy (C.O., Hq 1st)KIA, 6 Jun1944
1/Lt Charles McElligott (Commo, Platoon Ldr)WIA / POW 6 Jun1944
T/5 Andrew H. Hritzko (Commo)KIA, 6 Jun1944
Sgt Joseph F. Gagnon (Commo)POW 6 Jun 1944
Cpl John J. MarshallPOW 6 Jun 1944
Unknown (Medic) 
1/Sgt Earl J. SmithKIA, 6 Jun1944
Pfc Arthur B. Jacoby (Staff Section, S2) 
Pvt Garfield Wilkinson (Commo)WIA 8 Jan 1945
T/5 Robert A. Marchese (Commo)WIA 8 Jun 1944
SSgt Raymond J. Hummel (Staff Section)WIA 17 Sep 1944
Pvt Otis Eugene Hull (Staff Section, S2)WIA / EVA, 3 Jul 1944
Pfc David M. Jones (Staff Section)WIA 3 Jul 1944
Cpl James J. McMahon (Commo)WIA 6 Jun 1944
Pvt Melvin H. Beets (Commo)WIA 5 Oct 1944
Cpl William H. Brown (Commo) 
T/4 Owen B. Hill (Commo, Demo)WIA 13 Jun 1944, WIA 26 Jan 1945

ii

Photo de l'Headquarters Company 1st Bataillon

div 82

82nd AIRBORNE DIVISION - ALL AMERICAN

 

Activated/Activé

 Normandy/Normandie

25 Mar 1942  Days of Combat/Jour de Combat  422
   Casualties/Victimes  9 073

Entered Combat/Entré au combat

 
9 Jul 1943 at Sicily  

Commanding Generals/Commandants généraux

Maj. Gen. Omar Bradley (Mar 42 - Jun 42)
Maj. Gen. Matthew B. Ridgway (Jun 42 - Aug 44)
Maj. Gen. James M. Gavin (Aug 44 - Mar 48)

Campaigns/Campagnes

Sicily (9 Jul - 17 Aug 43)
Naples-Foggia (9 Sep 43 - 21 Jan 44)
Rome-Arno (22 Jan 44 - 9 Sep 44)

Normandy (6 Jun 44 - 24 Jul 44)

Rhineland (15 Sep 44 - 21 Mar 45)
Ardennes-Alsace (16 Dec 44 - 25 Jan 45)
Central Europe (22 Mar 45 - 11 May 45)

   

CARTE DE CAMPAGNE DU THÉÂTRE MÉDITERRANÉEN

CAMPAIGN MAP OF THE MEDITERRANEAN THEATER

mediterranean theater campaigns

PLAN DE ROUTE DE LA CAMPAGNE - CAMPAIGN ROUTE MAP

carte campagne europe

DIVISION CHRONICLE


The 82d Airborne Division landed at Casablanca, 10 May 1943, and trained. Elements first saw combat in Sicily, when the 505th RCT and part of the 504th dropped behind enemy lines, 9-10 July 1943, at Gela. The remainder of the 504th RCT dropped, 11-12 July 1943, also near Gela, after running friendly naval and ground force fire. Scattered elements formed and fought as ground troops. The elements were flown back to Tunisia for reequipment and returned to Sicily to take off for drop landings on the Salerno beachhead. The 504th Parachute Infantry dropped, 13 September 1943, and the 505th the following night; the 325th landed by boat. These elements bolstered Salerno defenses and fought their way into Naples, 1 October 1943. After a period of occupation duty (and combat for some elements in the Volturno Valley and Anzio beachhead), the Division moved to Ireland, November 1943, and later to England, February 1944, for additional training. Moving in by glider and parachute, troops of the 82d dropped behind enemy lines in Normandy on D-day, 6 June 1944, before ground troops hit the beaches. Cutting off enemy reinforcements, the Division fought its way from Carentan to St. Sauveur-le-Vicomte, fighting 33 days without relief. Relieved on 8 July, it returned to England for refitting. On 17 September, it was dropped at Nijmegen, 50 miles behind enemy lines, and captured the Nijmegen bridge, 20 September, permitting relief of British paratroops by the British 2d Army. After heavy fighting in Holland, the Division was relieved 11 November and rested in France. It was returned to combat, 18 December 1944, to stem the von Rundstedt offensive, blunting the northern salient of the Bulge. It punched through the Siegfried Line in early February 1945, and crossed the Roer, 17 February. Training with new equipment in March, the Division returned to combat, 4 April, patrolling along the Rhine, securing the Koln area, later moving across the Elbe, 30 April, into the Mecklenburg Plain, where, 2 May 1945, the German 21st Army surrendered.

CHRONIQUE DE DIVISION


La 82ème division aéroportée a atterri à Casablanca le 10 mai 1943 et s'est entraînée. Les éléments ont d'abord été combattus en Sicile, lorsque le 505ème RCT et une partie du 504ème ont été largués derrière les lignes ennemies, du 9 au 10 juillet 1943, à Gela. Le reste de la 504ème RCT est tombé, du 11 au 12 juillet 1943, également près de Gela, après des tirs amicaux contre des forces navales et terrestres. Des éléments épars se sont formés et se sont battus en tant que troupes au sol. Les éléments ont été rapatriés en Tunisie pour le rééquipement et sont retournés en Sicile pour décoller pour atterrir sur la tête de pont de Salerne. Le 504th Infantry Parachute Infantry est tombé le 13 septembre 1943 et le 505ème le lendemain soir; la 325ème atterrit en bateau. Ces éléments ont renforcé les défenses de Salerno et se sont introduits à Naples, le 1er octobre 1943. Après une période d'occupation (et de combat pour certains éléments dans la vallée de Volturno et la tête de pont d'Anzio), la division s'est installée en Irlande en novembre 1943 , Février 1944, pour une formation supplémentaire. Se déplaçant en planeur et en parachute, les troupes du 82d tombèrent derrière les lignes ennemies en Normandie le 6 juin 1944, avant que les troupes terrestres ne frappent les plages. En coupant les renforts ennemis, la Division se fraya un chemin de Carentan à Saint-Sauveur-le-Vicomte, combattant 33 jours sans soulagement. Soulagé le 8 juillet, il est retourné en Angleterre pour y être réaménagé. Le 17 septembre, il a été largué à Nimègue, à 50 milles derrière les lignes ennemies, et a capturé le pont de Nimègue, le 20 septembre, permettant ainsi à la 2 e armée britannique de soulager les parachutistes britanniques. Après de violents combats en Hollande, la division est soulagée le 11 novembre et se repose en France. Il fut remis au combat le 18 décembre 1944 pour endiguer l’offensive de von Rundstedt, assourdissant le saillant septentrional des Ardennes. Il a percuté la ligne Siegfried au début de février 1945 et a traversé la Roer le 17 février. S'entraînant avec de nouveaux équipements en mars, la Division est revenue au combat le 4 avril, patrouillant le long du Rhin, sécurisant la région de Koln, traversant ensuite l'Elbe le 30 avril dans la plaine de Mecklenburg où, le 2 mai 1945 s'est rendu.
SOURCE INFORMATION & PHOTOArmydivs.squarespace.com
 

SOURCE INFORMATION & PHOTOClive TIRLEMONT - Henri ROGISTER - En.ww2awards.com - Usairborne.be -Bruno CADEVILLE
PROGRAMMEURSGarrett, Clive, Frédéric & Renaud
Partagez moi ...